10 projets de science fiction qui deviendront réalité

Source [listverse.com]

Les êtres humains ont marché sur la Lune et envoyé des machines à la surface de Mars et nous sommes encore loin de faire une sonde voyager au-delà de notre système solaire. Mais ce n’est que le début.

Alors que la science avance, il semble que tous ces costumes incroyables, ces vaisseaux et autres colonies spatiales  inventés par la SF (science fiction) sont en phase de devenir réalité.

10. UNE COMBINAISON BUZZ LIGHTYEAR

L’armure du héros de Toy Story, Buzz Lightyear à donné des idées la NASA pour leur prochaine combinaison spatiale . Le costume, conçu spécialement pour les sortie dans l’espace, marque le premier changement de tenue des astronautes de la NASA depuis 20 ans.

La plus grande innovation réside dans l’ouverture présente au niveau du dos, permettra à l’utilisateur d’enfiler la combinaison en une seule fois, contrairement à l’ancienne qui nécessitait un processus long et des contrôle rigoureux.

Cette dernière permet aussi de s’attacher aux vaisseaux spatiaux et autres stations, de sorte que l’utilisateur peut littéralement se jeter dans l’espace plus facilement. Les scientifiques de la NASA n’ont pas encore confirmé la présence d’ailes dans le dos et d’un canon laser sur l’avant bras…

9. LES VOYAGES COMMERCIAUX DANS L’ESPACE

Voyager dans l’espace commercialement a été rêvé depuis que nous avons quitté l’orbite terrestre. Virgin Galactic , une subdivision du groupe de Sir Richard Branson, est en train de développer sa propre gamme de vaisseaux spatiaux commerciaux . Ces vaisseaux ont un attrait supplémentaire, il sont beaucoup plus beau que ceux de la NASA ou que Roskosmos (Agence spatiale russe).

Les vaisseaux spatiaux de Virgin Galactic seront lancés dans l’espace à partir d’une plus grande navette. Les vols vont être suborbital (ce qui signifie que même si vous avez vraiment la chance de visiter l’espace, ce ne sera pas plus que quelques minutes).

8. UNE COLONIE SUR MARS

Elon Musk, le fondateur de PayPal, a tourné son regard avec succès vers l’espace . Sa compagnie de transport spatial, SpaceX, travaille en coopération avec la NASA et c’est la première entreprise privée à effectuer des livraisons vers la Station spatiale internationale (ISS).

Mais Musk vise plus haut : son plan à long terme est de commencer la colonisation de Mars. Avec une station de recherche ressemblant à celles situées en Antarctique, il a pour but de construire une colonie autonome de plus de 80.000 personnes . C’est plus que la population entière des Bermudes.

Bien que la technologie nécessaire soit encore au stade du développement, Musc a déjà calculé le coût de son entreprise. Il s’avère que le projet est étonnamment abordable : il pourrait prendre son envol avec la modique somme de 36 milliards (ndlr : abordable ?). Si « modique » sonne comme un peu inapproprié, gardez à l’esprit que le budget américain militaire de 2012 était de 683,7 milliards de dollars . C’est une bonne nouvelle puisqu’un billet  Terre / Mars pourrait coûter à peu près 500,000 dollars. Musk ne fait aucune mention d’un billet retour…

7. UNE BASE LUNAIRE DE LA NASA

Une base lunaire est à peu près la première chose que la NASA aurait du construire le jour ou l’homme est aller dans l’espace. Il est donc étrange que personne n’en a réellement construit une à ce jour.

Mais ce fait gênant peut-être sur le point de changer . Il se trouve que nous pourrions avoir quelque chose d’encore mieux: une base sur la face de la Lune opposée à la Terre (la face cachée). La NASA planche sur une station habité sur un point de Lagrange appelle « L2 » (en d’autres termes, une zone de l’autre côté de la lune, où les gravités combinées de la Terre et de la lune formeraient un équilibre).

En dehors de permettre une exploration efficace  et de donner à son équipage l’occasion de rire comme le méchant de James Bond (Moonraker 1979) , la station L2 agirait comme une base  passerelle pour de futures missions habitées vers Mars.

6. LES AVIONS DE COMBATS SPATIAL

Un drone robotisé connu sous le nom de « X-37B Orbital Test Vehicle» est récemment revenu d’une séance secrete d’essais de quinze mois autour de la basse orbite terrestre. Les détails de sa mission demeurent hautement classifiée, ce qui devient d’autant plus intéressant si l’on considère que le X-37B n’est pas un véhicule de la partie publique de la NASA, mais plutôt un appareil militaire.

L’US Air Force a refusée tout commentaire relatif à l’X-37B, à l’exception du fait que la mission, quelle qu’elle soit, est un énorme succès. Ce manque d’explication nous donne matière à spéculer : il est possible que le drone soit conçu pour des missions d’espionnage, ou bien comme un bombardier depuis l’espace. Il pourrait même être une navette parfaitement innocente, conçu pour transporter de grosses charges de fret vers stations spatiales. Ses spécifications publiées indiquent qu’il est capable d’être plusieurs de ces choses à la fois.

5. LES LASERS DANS L’ESPACE

Dans presque chaque Space-opera il y a une sorte de laser. Ils ont une portée impressionnant, et une traînée visuel  instantanée qui vous transporte dans le futur – peut être seulement d’une vingtaine d’année.

Le Commandement stratégique américain est très actif dans leurs recherche sur le domaine des lasers spatiaux, puisque dans le vide de l’espace les lasers ont une très longue portée, et ils seraient extrêmement rapide (vitesse de la lumière : 299 792 458 m / s). En fait, les scientifiques ont déjà fait leur choix sur les armes les plus appropriés dans l’espace : les lasers chimiques et des faisceaux de particules. Attention les Martiens !

4. LES ROBOTS SPACIAUX

Les chercheurs de la NASA s’y connaissent en robots à tel point que le Rover envoyé sur Mars est massivement composé  de technologie robotique, tout comme de nombreux appareils de la NASA, mais si il y a une chose qui manque cruellement à toutes ces choses, ce sont bien les humanoïdes.

Le programme Robonaut cherche à résoudre ce problème. Il s’agit d’un projet de la NASA / Darpa qui a produit quatre robots spatiaux différents jusqu’à présent , et beaucoup plus dans le domaine du développement. Le programme Robonaut a une forme humanoïde  et est capable de manipuler différents outils et tâches avec une grande force et beaucoup de dextérité. Il n’a pas de jambes fixes, de sorte qu’il peut facilement se mouvoir dans divers environnement de une station spatiale close. Sur la surface d’une planète, il peut être attachés à divers modules et véhicules.

Au moins un robonaut est déjà opérationnel. Il a commencé à travailler à la Station spatiale internationale au début de l’année 2013.

3. L’ARRET TOTAL DU CORPS

Un des plus gros problèmes avec les voyages spatiaux sur de longues distances est l’énorme quantité de temps que cela demande et cela peut importe où vous vous rendez. La science-fiction a souvent contourner ce problème en faisant les personnages voyager en l’arrêt totale du corps.

Les scientifiques pensent que c’est une bonne idée et ils sont en train d’essayer de percer les secrets d’un arrêt totale du corps en toute sécurité. Une manière possible d’atteindre cet objectif pourrait être  la cryostase (gel du corps). Cela pourrait être compliqué, mais la recherche actuelle indique que la mise en cryostase entraînerait le retrait du sang de votre corps -ou partiellement- pour le remplacer temporairement par une solution saline réfrigérée.

Une autre méthode possible pourrait être l’hibernation chimique , qui vous transformerait artificiellement en une créature de sang-froid (la même façon dont un ours dort toute l’hiver, mais lui n’a pas besoin de produit chimiques). On pense que les êtres humains peuvent déjà avoir accès à capacité inhérente mais que les scientifiques ont simplement besoin de savoir comment.

2. LA TELEPORTATION

La science a récemment tourné son attention vers la téléportation, ce qui signifie que les voyageurs de l’espace pourraient être un jour en mesure de visiter des planètes sans même allumer les navettes.

En fait, il existe déjà une version de la téléportation (jusqu’à présent seulement sur une plus petite échelle). C’est ce qu’on appelle la téléportation quantique. La séparation de minuscules  particules dans leur états quantiques et leur transfère d’un endroit à l’autre. Cette technique n’est pas en mesure de transporter une matière réelle, de sorte qu’elle ne peut pas téléporter les humains, mais c’est un début assez impressionnant pour quelque chose qui a été pensé pour être tout à fait impossible à la base.

Dans le cas où vous avez besoin d’un fait amusant, la distance record actuel de la téléportation quantique avec succès a été de 143 km.

1. LES PORTAILS DE TRANSFERTS

Un moteur à distorsion est un système de propulsion qui vous permet de voyager beaucoup plus rapidement que la lumière en manipulant le tissu du temps et de l’espace. C’est la seule chose qui a permis au vaisseau Enterprise d’aller facilement là où aucun homme n’est allé auparavant.

Les gens qui construisent des choses  pour vivre dans l’espace sont souvent de grands fans de Science-Fiction  et ils sont généralement bien placés pour savoir si oui ou non la vie peut imiter l’art. En 2012, une équipe de recherche de la NASA a révélé qu’ils travaillaient sur un portail de transferts dans le style Star-Trek.

En fait, ils ont déjà plusieurs idées (comme les trous de ver la propulsion de masse négative) sur la façon dont ils peuvent éventuellement être en mesure de faire fonctionner de portails de transferts. La possibilité la plus importante à l’heure actuelle est basée sur une théorie 1994 par Miguel Alcubierre. Cette idée est basée sur « l’expansion » de la structure de l’espace derrière le vaisseau et la « rétractation » de l’espace devant ce dernier (ce qui permettrait de faire avancer le vaisseau comme si il était monté sur un énorme tapis roulant)

Pauli Poisuo écrit aussi pour Cracked.com . Pourquoi ne pas le suivre sur Twitter ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s